Jeudi 15 mai 2014 4 15 /05 /Mai /2014 19:51

Estelle VereeckDocteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli   

Septicémie après un détartrage

Septicémie après un détartrage Une septicémie après un détartrage, c'est la mésaventure arrivée à un québéquois qui affirme "être tombé malade et hospitalisé" pendant trois semaines "pour septicémie".

Une bactérie d'origine buccale aurait diffusé jusque dans sa colonne vertébrale, après être passée dans son sang à l'occasion d'un saignement de gencives provoqué par le détartrage effectué par son dentiste.

 

Septicémie après un détartrage : est-ce possible ?

On sait, et ce n'est pas un scoop, que lors d'un saignement de la gencive, des bactéries présentes dans la salive profitent de cette brèche ouverte pour s'introduire dans le sang. Cela se produit lors d'un détartrage et aussi de tout soin dentaire provoquant un saignement : du banal soin de carie qui irrite un peu la gencive à cause des instruments utilisés, à l'extraction, bien entendu. Mais cela se produit également à chaque brossage des dents si la gencive saigne et même spontanément si les gencives sont enflammées.

La bouche est donc une porte d'entrée pour de nombreux germes qui peuvent potentiellement diffuser dans le corps. C'est pour cette raison qu'il est vivement recommandé de la tenir propre et d'en prendre soin.

De la bactérie à la septicémie, infection massive, il y a cependant un gouffre qu'il est hasardeux de franchir sans éléments d'information supplémentaires. Ainsi, notre corps est naturellement pourvu d'un système immunitaire capable de neutraliser les bactéries et autres agents pathogènes qui s'introduisent dans notre milieu intérieur, à l'occasion d'une plaie qu'elle soit buccale ou autre. Pour cette raison, on ne fait pas une septicémie après chaque petite blessure infligée à notre barrière extérieure (peau ou gencive).

Que s'est-il passé dans le cas de ce patient ? Le saignement était-il particulièrement important (gingivorragie)? Ses défenses immunitaires étaient-elles affaiblies ? C'est probable. En tous cas, l'histoire ne le dit pas. 

Le dentiste a-t-il commis une imprudence, ainsi que l'affirme le médecin de ce patient ?

Difficile de le dire. C'est possible, mais on ne peut pas mettre tous les patients sous anti-biothérapie préventive avant et après un détratrage, sauf bien entendu si on est face à un patient à risque élevé de développer une infection. Pour le savoir, le dentiste doit procéder à un questionnaire médical détaillé lorsqu'il reçoit un nouveau patient, même pour un banal détartrage. C'est peut-être ce diagnostic-là qui n'a pas été fait par le dentiste. Dans le doute, on se gardera cependant de l'incriminer.

Que cela ne dissuade cependant pas les patients d'aller se faire détartrer les dents régulièrement et, plus encore, de prendre soin de leur bouche par une hygiène dentaire régulière et suivie.

Des gencives saines ne saignent pas, il n'est pas inutile de le rappeler.

Sommaire des autres articles sur la dentisterie holistique

 Ecrire un commentaire en rapport avec l'article

 

Poser une question

Par Estelle Vereeck - Publié dans : Insolite - Communauté : Santé et Guérison

Présentation

Mentions légales

Sommaire

•  PLAN du site
•  HOLISTIQUE - sommaire
•  LANGAGE - sommaire
•  ORTHODONTIE - sommaire
-----------------------------------------------------
Vos questions                            
   - dentisterie holistique
   - orthodontie
   - décodage dentaire

Ressources

•  Melisa - test
•  Liens
•  Thérapeutes
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés